Nous utilisons des cookies pour améliorer notre service. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, cliquez ici. Acceptez-vous l'utilisation de cookies ?

Séjour linguistique au Costa Rica

Des vagues parfaites pour surfer et des plages magnifiques. Des forêts paradisiaques pour observer les oiseaux exotiques et autres espèces sauvages.

Avec une multiple parcs nationaux, plus que 800 espèces d'oiseaux et plus de cent orchidées différentes, le Costa Rica est tout simplement un rêve pour les amoureux de la nature. Ses belles plages et l'atmosphère détendue font de ce petit pays un lieu idéal pour un séjour linguistique reposant. “¡Pura vida!” est le leitmotiv des ses habitants.

De plus les Ticos, comme on appelle les habitants du Costa Rica, parlent un espagnol très clair. Les débutants en espagnol pourront donc les comprendre facilement et profiter pleinement de leur voyage linguistique.

La snowboardeuse olympique suisse Nadja Purtschert a voyagé avec Yalea Languages et Sudden Rush au Costa Rica pour apprendre l’espagnol et progresser en surf. Découvre son voyage et inspire-toi de son aventure.

 4
1
48

Cours de langue à

Costa Rica - Guide de voyage


France
Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Ils doivent cependant avoir un passeport avec une validité minimale d’un jour au-delà de la date prévue de sortie du Costa Rica et disposer d’un billet aller/retour ou d’un billet vers une autre destination. Pour en savoir plus.

Suisse 
Les ressortissants suisses n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 90 jours. Ils doivent cependant avoir un passeport avec une validité minimale d’un jour au-delà de la date prévue de sortie du Costa Rica et disposer d’un billet aller/retour ou d’un billet vers une autre destination. Pour en savoir plus.

Remarque : informations valables uniquement pour les personnes ayant un passeport d'un pays de l'U.E ou de Suisse.

Sécurité
Le Costa Rica est l'un des pays les plus sûrs d'Amérique latine.

La situation en matière de sécurité est sujette à changements au fil du temps. Nous te recommandons donc de consulter le site Internet officiel de ton pays, comme celui de la Confédération suisse ou de France Diplomatie pour plus d'informations.

Santé
Nous recommandons à tous les étudiants de souscrire à une assurance maladie valable pour toute la durée de leur séjour au Costa Rica, afin de faire face aux frais d’hospitalisation et, de manière générale, aux dépenses de santé qui peuvent être très élevées, notamment auprès des établissements privés. Dans les villes, les centres hôspitaliers sont de bonne qualité en règle général. Les vaccins suivants sont recommandés: la diphtérie, le tétanos, l'hépatite A et la fièvre jaune (dans certaines régions). Un risque de paludisme existe toute l'année dans certaines régions. Nous conseillons de consulter un médecin spécialiste des vaccins pour l'étranger.

Pour plus d’informations sur la santé en voyage, merci de consulter le site Safetravel.ch.

Devise : Colón (CRC)

Pourboire (propina): Il est bienvenu de donner un pourboire de 10 à 15%

Plus d'informations sur le coût de la vie au Costa Rica disponible sur le site numbeo.

Transport
Le réseau de bus est bien développé au Costa Rica. Les plus grandes lignes mènent toujours à la capitale de San José, qui est le point de départ de tous les transferts. Si tu voyages en bus, tu dois connaître Coca-Cola, la plus grande gare de San José. Les trajets au Costa Rica sont relativement courts, le coût de ces voyages est donc avantageux. Pour ceux qui préfèrent se déplacer en voiture, il est possible de réserver des taxis pour une heure, une demi-journée ou une journée entière. Bien sûr à San José, il est aussi possible de simplement louer une voiture

Électricité
120 V (comme aux États-Unis) Prise américaine avec 2 tiges plates verticales et une tige ronde en-dessous Prise japonaise avec 2 tiges plates verticales

Culture
La culture du Costa Rica est caractérisée par la culture espagnole. L'héritage indien est minime puisqu'aucune culture indigène de grande ampleur ne peuplait le pays. L'influence espagnole au Costa Rica est reflétée par les fêtes aux couleurs flamboyantes en honneur des saints, la pratique de la mandoline, de la guitare et de l'accordéon. La danse nationale officielle est le Punto Guanacasteco, inventé seulement au XXème siècle. Les "Ticos" (habitants du Costa Rica) sont passionnés de musique, de danse, et des rythmes de musique tropicale tels que la Salsa, le Merengue, la Cumbia, le Cha Cha Cha ou le Reggae

Histoire
En 1502 Christophe Colomb arrive sur le territoire aujourd'hui connu comme étant le Costa Rica. Il lui donne ce nom car il pense qu'elles sont riches en or. Il se trompait, mais les Espagnols, à défaut d'y trouver de l'or, y trouvent une terre fertile et un climat idéal pour s'y installer. Il n'y a pas eut de véritables affrontements avec la population indigène qui, d'une part, n'est pas très nombreuse, et d'autre part, jouit de la protection assurée par les lois de 1542 inspirées par Bartolomé de las Casas. Le colon de la province de Costa Rica quant à lui se caractérise par sa pauvreté. Les Espagnols ont misés sur l'agriculture commerciale et firent du tabac un important produit d'exportation. Ces exportations favorisèrent la création d'une société plus prospère et les Costaricains dominèrent la vie intellectuelle et politique de l'Amérique centrale au début du XIXe siècle. Depuis son indépendance en 1838 le Costa Rica adopte une politique qui favorise constamment l'éducation et la démocratie. Le militarisme n'y a pas prospéré, contrairement à plusieurs pays d'Amérique latine. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, l'exportation du café contribua au développement du pays. Depuis 1870, sous le mandat de Tomás Guardia, le Costa Rica fait de larges investissements étrangers ce qui lui permet de se développer rapidement mais qui entraine aussi une dépendance des marchés et capitaux étrangers.

Société
La population du Costa Rica (aussi appelée Ticos) est moins variée et multiculturelle que dans d'autres pays centraux-américains. La plus grande partie de la population est d'origine espagnole. L'autre grand groupe de la population, les métis, sont à peine séparés. Aussi quelques indigènes, qu'on retrouve encore au Costa Rica, peuvent relativement bien s'intégrer puisqu'ils ne se distinguent pas physiquement des blancs et des métis. Cependant la plus grande partie des indigènes vit dans des réserves, en général dans la province de Limón sur la côte des Caraïbes, où aussi la majorité de la population noire est locale. Les noirs qui viennent principalement de la Jamaïque, parlent un dialecte d'origine britannique, le Créole. Bien que l'espagnol soit l'unique langue officielle du pays, l'anglais est très répandu au Costa Rica. Le pays et la richesse est aussi distribué différemment au Costa Rica. Cependant les différences de statuts sociaux sont plus petites contrairement aux autres pays centraux-américains

Cuisine
La cuisine traditionnelle du Costa Rica se compose essentiellement de riz, d'haricots, de maïs, de légumes, de boeuf, poisson ou poulet. Au cours des dernières années, l'influence de la cuisine internationale a fort augmenté si bien qu'aussi des spécialités de l'Europe et de l'Asie sont servies. La consommation de "Fast-food" américain a aussi fort augmenté

Religion
La plus répandue est la foi catholique. Cependant les Ticos n'y sont pas particulièrement fidèle. Le plus grand nombre d'entre eux visitent l'église seulement lors d'occasions spéciales comme le mariage, le baptême ou l'enterrement. Tout de même, ils se considèrent catholiques. La population noire est en général de la foi protestante. Dans la capitale de San José, il y a aussi de petites communautés juives, musulmanes ou bouddhistes

Politique
Le Costa Rica est fréquemment considéré comme le pays le plus démocratique de l'Amérique Latine. Depuis la courte guerre civile en 1948, qui est survenue après une élection contestable, il n'y a plus eut de violence politique. De différents facteurs, sous la prévision du gouvernement, ont contribué à ce développement démocratique. L'abolition de l'armée a rendu en 1948 les interventions militaires impossibles dans les affaires politiques, contrairement à d'autres pays centraméricains. Aujourd'hui, une république démocratique avec un président choisi pour quatre ans et son cabinet de 15 personnes forme le pouvoir exécutif du pays. Tandis que 57 députés du parlement forment le pouvoir législatif

Économie
L'empire nord-américain fondé en 1899, l'United Fruit Company, a fort contribué au développement économique du Costa Rica, mais a renforcé cependant aussi la dépendance aux marchés étrangers. Bien que l'United Fruit Company possède aujourd'hui la plus grande plantation de banane du monde au Costa Rica, la part des produits d'exportation traditionnels a diminué comme les bananes, le café, le sucre ou le boeuf. Aujourd'hui les pièces détachées électroniques, les textiles et les médicaments sont fortement exportés. 60% des Ticos gagnent leur salaire dans le secteur tertiaire et dans la branche du tourisme.

Autres destinations pour "Espagnol"